7/10/17

Si l’univers de Battleborn explore des méthodes de combat peu ordinaires pour sauver la dernière étoile, n’oubliez pas que les armes, les grenades, et le courage (si la magie et les champignons guérisseurs ne viennent pas s’en mêler) restent indispensables. Les mordus de chargeurs à la puissance de feu surdosée rejoignent les Pacificateurs.

Pour en savoir plus sur cette armée futuriste de l’espace, nous avons posé quelques questions à Brian Thomas, directeur de création de Battleborn, avant de rejoindre les rangs.

 

 

Qu’est-ce qui a influencé la création des Pacificateurs ?

Ces personnages sont une déclaration d’amour à tous ces moments délirants passés sur les FPS que nous adorons depuis 25 ans. Ces dernières années, l’industrie s’est davantage orientée vers des combats en FPS ultra-réalistes, nous voulions donc que les Pacificateurs nous remémorent ce type de gameplay complètement loufoque auquel nous étions habitués. Le gameplay des Pacificateurs met principalement l’accent sur nos armes classiques préférées de FPS : fusils et fusils d’assaut, grenades, lance-roquettes, miniguns… bref, le matos de base !

 

 

Quel était votre but en conceptualisant et en créant les Pacificateurs ?

Nous voulions qu’ils aient l’air aussi pragmatiques et réalistes que possible (si on peut considérer qu’un faucon qui lance des roquettes en vol est réaliste). Lorsque vous incarnez un Pacificateur, vous devez pouvoir connaître ses capacités après seulement quelques secondes de jeu. Mais maîtriser ces créatures nécessite du temps et une certaine agilité, notamment pour décharger votre fusil à bout portant, orienter votre ennemi vers une roquette, ou utiliser le zoom haute précision de votre fusil d’assaut pour tirer dans le mille.

 

Quels sont les points communs entre les Pacificateurs Battleborn ?

C’est bien simple : les Pacificateurs partent toujours au combat « chargés à bloc ». On pourrait croire que ces personnages aiment se battre comme des brutes, sans même avoir recours à leurs ressources magiques ou à leur technologie de pointe. Mais même au sein de cette faction, chaque Pacificateur a sa petite spécialité sur le champ de bataille. Oscar Mike est un soldat pragmatique, doué pour infliger des dégâts quelle que soit la distance et disparaître un en clin d’oeil, si besoin est.

Ghalt est plutôt une teigne qui préfère les face-à-face, et qui essaie de vous attirer à l’aide de son crochet, afin de vous piéger et de vous réduire en bouillie. Benedict, quant à lui, est un remarquable renfort aérien qui plane au-dessus des combats et tire des roquettes pour affaiblir ses cibles. Chacun d’entre eux excelle dans un domaine en particulier et a une préférence quant au type de combat utilisé : solo ou en équipe. Mais au bout du compte, c’est toujours « chargés à bloc » qu’ils partent au combat.

 

 

Qu’est-ce qui différencie les Pacificateurs des autres factions ?

La faction des Pacificateurs est certainement la plus équilibrée. Ils ne sont pas les plus rapides, les plus résistants, ou ceux qui infligent le plus de dégâts, mais quand ils font les choses, ils les font bien. Par ailleurs, ils n’ont que très peu de faiblesses capables de leur nuire. Ils figurent donc parmi les coéquipiers les plus utiles du jeu. Peu importe la composition de votre équipe, les Pacificateurs feront du bon travail et vous aideront à maintenir l’équilibre de votre équipe.

 

 

Pacificateurs Battleborn

Articles relatifs