Deux nouvelles brutasses se joignent à la lutte des Battleborn pour sauver la dernière étoile

2/3/16

Article suivant // Ekkunar : la planète des Eldrids

2/3/16

Récapitulons. Jusqu’à présent, nous vous avons présenté 18 des 25 héros jouables au lancement de Battleborn, dont un nain manieur de hache, une montagne et son minigun, un champignon conscient, un vampire de l’espace et ses épées laser... ah ouais, et un pingouin aux commandes d’un exosquelette, luttant tous pour sauver la dernière étoile de l’univers.

Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir deux nouveaux héros : Attikus et Galilea. Si un jour vous avez voulu incarner un monstre balèze sur le champ de bataille (à plus d’un titre), ne cherchez pas plus loin. Apprenez à en tirer le meilleur, que ce soit en solo, en écran divisé ou en coop à 5 joueurs en mode histoire, ou encore en équipe avec des amis dans l’un de nos trois modes multijoueur compétitifs uniques.

ATTIKUS

Esclave. Ouvrier. Plus grand guerrier de la classe inférieure jennerit, les asservis. Réprimé et jeté dans les mines les plus profondes de Tempest, Attikus a passé sa vie à recevoir des ordres. En le dotant d’un harnais biotechnologique expérimental, celui qui était déjà une brute massive reçut une chose à laquelle les Jennerit ne s’attendaient pas : l’intelligence. Rien n’est plus dangereux qu’une bête énorme et imposante ayant une dent contre ses oppresseurs... sauf peut-être une bête imposante et intelligente ayant une dent contre ses oppresseurs.

Attaques principales :

R2 – Combat à mains nues – En temps normal, son poing peut facilement vous mettre K.O., alors imaginez quand son attaque est complètement chargée. Capable de pénétrer les boucliers, sa main améliorée vous inflige une rafale de dégâts et vous fait voir trente-six chandelles.

L2 – Crochet chargé – Attendez quelques secondes et l’uppercut survolté d’Attikus fait entrer votre visage dans un monde de douleur encore inconnu.

Capacités :

L1 – Bond C’est peut-être une bête énorme, mais elle sait bouger. Attikus peut bondir vers un endroit ciblé et repousser les ennemis.

R1 – Arc hédronique – Ce bras métallique greffé sur le corps d’Attikus ? Il s’en sert pour choquer les ennemis quand ils s’approchent d’un peu trop près.

Triangle – Éruption hédronique – La capacité ultime d’Attikus lance des vagues d'énergie pour écarter les ennemis de son chemin.

Collecteur hédronique – Parmi les avantages annexes offerts par son harnais biotechnologique, sa capacité passive peut absorber l’énergie des ennemis éliminés. Quand il dispose de la charge maximale, il peut l’utiliser pour booster la capacité suivante qu’il utilise et la rendre plus puissante.

Meilleure stratégie contre Attikus : Gardez vos distances. Assommez, ralentissez ou tirez sur Attikus, mais restez hors d'atteinte de son bras ! 

GALILEA, LE SPECTRE DE BLISS

Ordre sacré au sein des Eldrid, les Arbitres des Êtres avaient pour mission d’anéantir la technologie de l’Empire Jennerit, et Galilea était leur guerrière la plus prometteuse. Chargée d’une longue mission d’infiltration, Galilea vécut parmi les Jennerit et intégra les recrues des Sœurs du silence. Lors d’une tentative de sabotage de leur technologie d’Éternisation, Ambra surprit et attaqua Galilea, la blessant à mort. En tant qu’ancienne amie proche, Ambra tenta de ranimer Galilea grâce à l’Éternisation, mais ne réussit que partiellement. Désormais instable, immortelle et corrompue par une énergie maléfique qui la ronge, Galilea mène une guerre contre elle-même et ses propres pouvoirs et espère trouver un nouveau but en combattant aux côtés des Pacificateurs.

Attaques principales :

R2 – Épée longue du spectre – Galilea est peut-être une guerrière sacrée déchue des Eldrid, mais elle demeure incroyablement adroite et vive en combat rapproché.

L2 – Lancer de bouclier – Quand Galilea est prête à se ruer au combat et à fixer ses ennemis droit dans les yeux, rien ne vaut un bouclier pour dévier les coups et défendre ses alliés.

Capacités :

L1 – Lancer de bouclier – Le bouclier manié par Galilea peut faire bien plus que simplement absorber les dégâts, projetez-le et semez la souffrance ! Toute ressemblance avec un certain Capitaine américain est purement fortuite.

R1 – Profanation – Toujours partante pour un combat à l’épée, Galilea maudit la terre aux pieds de ses ennemis pour augmenter les dégâts qu’elle leur inflige.

Triangle – Forme abyssale – Prenez un temps mort. La capacité ultime de Galilea explose en une énergie obscure lui permettant de respirer ou de se mettre à couvert. Pendant ce temps, elle subit des dégâts réduits et récupère une grande quantité de sa santé.

Corruption – Plus elle porte de coups et utilise de capacités, plus la Corruption de Galilea grandit. Une fois chargée, elle commence à projeter une aura passive qui absorbe la santé des ennemis à proximité.

Meilleure stratégie contre Galilea : Gardez vos distances. Attaquez par derrière, là où elle ne peut bloquer vos attaques avec son bouclier, et maintenez-la en mouvement pour l’empêcher de se protéger grâce à la Profanation et la Corruption.

MISE À JOUR Bêta ouverte de Battleborn : aptitudes

Affûtez vos lames et chargez vos sorts, la bêta ouverte de Battleborn débarque dans les prochains mois sur PS4, PC et Xbox One.

N’OUBLIEZ PAS : les joueurs sur PlayStation 4 bénéficieront d'un accès anticipé à la bêta ouverte et pour remercier tous ceux qui nous feront l'honneur d'y participer, vous recevrez un 26e héros Battleborn dès la sortie officielle du jeu le 3 mai 2016. Pour bénéficier de cette offre, les joueurs PS4 devront se connecter à leur version de Battleborn avec le même compte SHiFT que celui utilisé pour la bêta ouverte.

Précommandez Battleborn dès maintenant sur le PlayStation®Network ! Pour en découvrir davantage sur Battleborn avant son lancement le 3 mai, rendez-vous sur Facebook, Twitter @Battleborn, YouTube, Instagram, et le blog de Battleborn, que nous mettons constamment à jour avec des articles sur l’histoire du jeu !

 

Articles relatifs