Bliss : la planète que les Pacificateurs méritent

7/10/17

Article suivant // Présentation détaillée des caractéristiques de jeu de Battleborn

7/10/17

Composés par des sociétés plutôt démocratiques, les Pacificateurs sont un mélange de civilisations dévouées à la préservation et à la protection des êtres incapables de se défendre face aux conquêtes ou aux incursions. Nombreux sont les membres des Renégats qui viennent des RPU, y compris Reyna. De plus, lorsque les RPU étaient à leur apogée, ils ont donnée naissance à des sous-factions entières, comme la LLC, qui s’est ensuite séparée des RPU pour devenir une instance autonome avec un contrôle total de sa destinée économique.

 

 

Ce que les Pacificateurs taisent

Cependant, toutes les motivations des RPU ne sont pas aussi justifiées et altruistes qu’on pourrait le penser. Au meilleur de leur forme, les RPU représentent un pilier dans la défense et fournissent des biens de première nécessité, la relocalisation, et une myriade d’autres services aux réfugiés des planètes dévastées. Mais les RPU ont aussi un côté obscur lié à la bureaucratie, aux mesures de sécurité draconiennes, et même à des expériences génétiques interdites et à la production de clones de combat. Toutes ces activités ont poussé des Battleborn comme Whisky Foxtrot à accuser les RPU de fascisme. Alors que les autres factions (les Eldrid, les Jennerit, la LLC et les Renégats) sont caractérisées par la façon dont elles souhaitent sauver Solus, les RPU se concentrent uniquement sur la préservation de la vie, peu importe le coût, même si la dernière étoile est perdue. Dans les conflits majeurs, les RPU seront le plus souvent en première ligne, en train d’évacuer les civiles et de préserver des technologies à réutiliser lors de leur prochaine épreuve.

 

 

Comment les Pacificateurs ont-ils atterri sur Bliss ?

Bliss n’était pas le premier choix des RPU. Alors que la campagne d’obscurcissement des Varelsi détruisait de plus en plus de planètes contrôlées par les RPU, ces derniers ont lancé une initiative pour trouver et revendiquer de nouvelles planètes luxuriantes afin d’accueillir leurs troupes toujours plus nombreuses. Les RPU ont finalement jeté leur dévolu sur Ekkunar et ont lancé les opérations de relocalisation, au grand dam des habitants eldrid et ekkuni, qui ont à leur tour mené une campagne pendant deux ans pour repousser les intrus de leur monde.

 

À ce moment dans la chronologie Battleborn, les RPU sont très affaiblis par la séparation avec la Last Light Consortium, ainsi que par de nombreuses batailles très coûteuses à travers la galaxie. La résistance ekkuni finit donc par réussir à repousser les RPU de leur monde. Comme les planètes en orbite autour d’un soleil encore vivant devenaient une commodité extrêmement rare, les RPU ont fini par s’installer sur Bliss, la principale lune de la géante gazeuse Nylo, plus grand corps céleste en orbite autour de Solus. C’est un monde violent et peu accueillant, mais bon, au moins l’atmosphère est respirable.

 

Caractéristiques principales de Bliss

Bien qu’elle ait l’air plutôt homogène de loin, Bliss est une lune dynamique et géothermiquement active, entourée par d’imposantes chaînes de montagnes et marquée de lieux géologiques très actifs comme des banquises de magma et de profondes poches thermiques où de la végétation peut pousser à la surface. Les Pacificateurs n’ont pas été les premiers à coloniser Bliss. Sur toute la surface de la planète et à l’intérieur de réseaux de grottes sous-terraines se trouvent les temples et colonies en ruines des anciens Aztanti. Mais même ces anciennes colonies ont été construites dans et avec les os et les écailles fossilisées de gigantesques dragons congelés depuis des millénaires lors d’un événement géologique inconnu.

 

 

Pacificateurs Battleborn

Articles relatifs